Contact

Petit historique de La Maison des Artistes

Les enjeux passés et présents ont soumis et soumettent les artistes et ceux qui les représentent à travers l’association, à des contextes pluriels, entre avancées, remises en question et défense d’un statut et de spécificités professionnelles. C’est pourquoi nous vous proposons aujourd’hui de développer une partie de l’historique de La Maison des Artistes et de revenir sur les différentes personnes qui l’ont présidée et que les artistes remercient pour leurs engagements respectifs.

La pratique de la gestion collective – parfois de la lutte pour la défense de nos acquis et la conquête d’avancées – n’est pas chose aisée, se révèle challengeante mais aussi passionnante et nécessaire. La Maison des Artistes forte de ses 68 ans d’existence possède une histoire particulièrement riche dans ce domaine. Elle a vu se succéder différentes époques, différentes équipes et présidences tout en conservant son identité à travers la défense de valeurs solidaires d’accompagnement et d’engagement par et pour les artistes.

Sans remonter jusqu’aux origines de La Maison des Artistes, nous pouvons citer en premier lieu Vincent Bourel, Président de 1965 à 1979, procureur général près la Cour des Comptes, mais aussi René Coutelle, sculpteur, Président de 1979 à 1984 puis Président d’honneur ou encore Vitalis Cros, Préfet Igam et Président de 1984 à 1990 et Christian Langlois, Architecte, Président de 1990 à 1994 puis nommé Président d’honneur.

Michel Dauberville, quant à lui, a présidé l’association de 1994 à 1995. Membre du Bureau jusqu’en 2010, ce dernier a également fondé le Bureau d’aide sociale. Galériste, il était également un ancien Président du Comité des Galeries d’Art et un membre de la Commission des Trésors Nationaux. Il fut épaulé dans ses actions sociales par Arlette Martin, ancienne trésorière de l’association jusqu’en 2017 et accompagné de Georges Brevière, dans le développement du Bureau d’aide sociale et le soutien apporté aux artistes.

C’est ensuite Didier Bernheim, avocat à la Cour de Paris, qui est élu Président de La Maison des Artistes, de 1995 à 2002. Il préside également le Conseil d’administration du régime de sécurité sociale des artistes-auteurs pendant six ans. Il a œuvré à l’évolution des conditions d’accès de l’artiste à la sécurité sociale et à leur ouverture pour l’artiste sur un temps plus long. Il a également crée en 1975 le service de consultations juridiques de l’association qu’il assuré bénévolement jusqu’en 2002 puis ensuite comme prestataire jusqu’en 2018. Il est aujourd’hui lui aussi Président d’honneur de l’association avec René Coutelle, Christian Langlois et Rémy Aron.

L’Assemblée Générale de 2004 marque la fin de l’administration judiciaire qui a fait suite à l’Assemblée Générale de 2002 et a vu l’élection de Rémy Aron, peintre, comme nouveau Président. Il a été, pendant sept années, un des administrateurs du régime de sécurité sociale des artistes-auteurs. Durant ses quatorze années de mandat, il a œuvré à la défense de l’agrément et au maintien et développement de La Maison des Artistes. Pour des raisons personnelles, Remy Aron a démissionné en mars 2018. Il est désormais le quatrième président d’honneur de la Maison des Artistes.

Alain Lovato, plasticien, Vice-président devient alors Président par intérim jusqu’en décembre 2018. Depuis la dernière Assemblée Générale en décembre 2018, c’est François De Verdière, plasticien, qui est élu Président. Le contexte et les projets à développer sont aujourd’hui particulièrement nombreux et c’est avec l’aide d’un Bureau, au deux tiers renouvelé, que ces derniers se mettent en place. Avec son Président, le bureau s’engage à défendre le statut des artistes, les services d’accompagnement, à développer des actions concrètes et à orienter La MdA sur les problématiques de diversité, de parité et à réfléchir aux solutions possibles liées à l’économie de la vie de l’artiste.

Catégorie(s) :