Contact

mda Commission Art, Science et Technologies émergentes

Artistes, Plasticiens, Peintres, Sculpteurs, Dessinateurs, Illustrateurs, Graphistes, Infographistes, Designers Graphistes, Web créateurs… ont, depuis plus d’une dizaine d’années, utilisé internet à des fins de communication et de médiation.

Il y eut transition de l’Analogique au Numérique. Différents sites et blogs furent créés, mettant en avant le talent et l’identité des productions de chacun. Textes et images circulent donc désormais sur le web et les emails remplacent souvent le courrier classique.
Face à cela, certains décidèrent de choisir l’ordinateur comme outil afin de porter leurs projets, études et schémas, maquettes, modélisations d’ éléments, prêts à être formalisés concrètement… Or une véritable révolution ontologique se produisit par-delà les aléas du numérique, ouvrant au maximum les champs de l’imaginaire de la communauté de l’hypermédia, mettant au monde ce que les philosophes, poètes et chercheurs sémanticiens appelleraient l’être imaginal* qui engendre la naissance de l’ère culturelle du technocentrisme** qui prend sa source à la causalité de l’engin, de la machine, de l’appareil, aux flux des objets connectés et de la mécatronique.

Il est évident, et nous sommes contraints de le constater, qu’aujourd’hui l’innovation des outils technologiques a donné naissance à de nouvelles créations, à des réalisations originales, exceptionnelles, quasiment inimaginables. A chaque instant de nouveaux concepts artistiques voient le jour, mettant en cause la réalité et son environnement. L’Artiste est devenu chercheur, ingénieur ; ses œuvres sont en perpétuel mouvement et ses conceptions interactives computationnelles mettent en évidence l’intégration de langages de programmation, la dynamique d’une gestuelle codée, libérant l’art de sa perception traditionnelle et de sa structure académique.
L’Art Numérique, par exemple, s’ouvre à des champs opérationnels d’expérimentation dont les modèles sont aussi bien logiques qu’informels, qui dépassant nos façons de penser. Au sens propre comme au figuré, c’est un véritable Ligand*** qui annonce des mutations tant utopiques que dystopiques dans l’univers des signes et de l’espace/temps.

L’Art se décrypte dans le Temps/Espace des axiomes de La Réélité****. La Science, elle, se décrit dans l’Espace/Temps de La Réalité. L’Artiste crée l’Œuvre unique qui se révèle en temps réel. Ses codes organisent la mutation de l’esprit et de la pensée humaine. La connaissance, elle, se définit par la raison et les démonstrations du passé. Le savoir lui, se matérialise, confirmant ses hypothèses pour nous offrir des représentations mentales et objectives qui structurent notre inconscient collectif.
A notre époque, de fait, les Scientifiques influencent et orientent plus que jamais l’évolution de l’Art de demain… Art Numérique, Végétechnologie, Organogenierie, nanotechnologie, biotechnologie, instanciation et algorisme, Art Génératif, Art Génétique, Art Cognitif, Art en Réseau… Peintures Digitales, Réalité Virtuelle, Réalité augmentée, Réalité magnifiée, Images interactives, Immersion, Selfilisation, Physicalisation, Numérisation, Photons-mapping, Imprimante 3D, Cinématique, Mocap et Real 4D, Matièrage intelligent…

Ainsi l’Intelligence Artificielle qui génère aujourd’hui la création d’une Œuvre, nous oblige à de nouveaux codes d’apprentissage perceptuels et exo-sensoriels. La Réélité précède l’actualisation de l’objet d’Art. Ces nouvelles perceptives et leurs utilisations rendront plus complexes nos émotions et leurs traductions. De l’abstraction immatérielle à sa matérialisation, qui pourra dire à quel instant la responsabilité et les droits de l’Auteur/Artiste seront légitimes. Et comment seront ils reconnus ?

L’IA réorganise notre mémoire et les résultats qui naissent de ses programmes nécessitent une acceptation critique et cérébrale.
Science de l’Art… Art de La Science
Imprimerie de La mémoire, Imprimerie de La Vitesse, Imprimerie de La Lumière
l’Art in vivo , in vitro, in silico se développe dans un environnement computationnel
Pensée actée de l’immatériel au matériel
Expérience de pensée
Mémoire du langage synthétique des données jusqu’à un retour du vivant
De l’indivisible à l’invisible jusqu’au visible
De l’infiniment petit à l’infiniment grand ,
De l’espace /temps microcosmique au temps/espace macrocosmique L’Art Visuel qui était tangible, est devenu intelligent. Les créations de l’Artiste qui sont actuellement hybrides, corpusculaires et cellulaires apportent à l’œuvre de synthèse un style unique qui la valorise et qui fera sa durabilité.

Les sciences du numérique nous annoncent une alliance imminente entre l’Art Vivant et l’Art de Synthèse d’où l’importance du Geste Technologique*****. Seules nous préoccupe l’authenticité et l’unicité de l’œuvre, son originalité, sa valeur artistique et son entité. Qu’une œuvre soit techniquement fabriquée, en Art Vivant par exemple, avec une très grande part de matériaux naturels ou bien qu’une œuvre soit technologiquement calculée, modélisée, construite et disons réalisée, comme en Art de synthèse, avec une très grande part de matériaux hybrides, électroniques ou artificiels ; il n’en reste pas moins le geste signataire de l’Artiste Auteur. La création passe d’une conception immatérielle, invisible, d’une pensée mathématique au concept d’algorithmes actualisateurs.

La Commission est médiatrice. Elle fait des liens par-delà les référencements de Think Tank, de Mooc, conseillère en Deep et E learning et transmet des tutoriels, des didacticiels et autres formations professionnelles.

Elle développe :
– des contacts avec les journaux et la presse, blogs et réseaux sociaux professionnelles.
– Un Portail :observatoire des dernières applications scientifiques aux créations artistiques innovantes.
– Un Passage des savoirs, elle partage les connaissances et les initiatives informatives concernant la Création d’Art actuelle native des Technologies émergentes.
– Une plateforme de communication et de réflexion s’agissant des manifestations culturelles et d’événement artistiques.
– Une mise à jour des Artistes praticiens qui expérimentent et développent les Technologies avancées.

Les prochaines implications de La Commission Art Science et Technologies émergentes :
–Traduction des compétences et explorations relatives à l’Intelligence Artificielle génératrice d’ Œuvres d’Art.
–Initiatrice et fondatrice à La Création d’une Académie des Beaux-Arts Numériques
–Inscrire La Maison Des Artistes au patrimoine mondial immatériel de l’Humanité
–Au projet de l’Union Européenne des Artistes des Arts Visuels.

Georges MEUBLAT
Artiste Plasticien
Maître d’Art Numérique
Responsable de La Commission Art Science et Technologies émergentes
commission.nouvellestechnologies@lamaisondesartistes.fr

* L’être imaginal : J’imagine, donc je crée… Les outils issus des technologies actuelles ont augmenté La Création artistique. Grâce au Numérique ,l’Artiste s ‘est approprié les nouveaux langages de La Vue, de l’Optique et des Images extrêmes…Il entre désormais dans le monde de l’Imaginal.
** Technocentrisme : Le Technocentrisme est « un idéal ambigu » :une vision qui idéalise le monde et son progrès technique…Ce terme s’oppose à l’Anthropocentrisme ou au Biocentrisme, deux entités quasiment philosophiques qui nous reconduisent à l’Humain et à la Nature.
*** Ligand : Le terme français est Coordinat ! Un ligand est un atome traduit ici dans le sens figuré comme métaphorique. Une Molécule de liaison entre les ensembles organiques de la vie et les structures fonctionnelles de l’artificiel .Dans le cas de l’informatique, c’est l’unité systémique de l’interactivité.
**** La Réélité : La Réélité est le terme composite de réel et de Réalité. Deux mots qui, lorsqu’ils s’imbriquent, deviennent complémentaires. La Réélité, c’est la révélation dans l’instant présent, d’une création, d’une fabrication, d’une modélisation qui se réalisent en temps réel dans notre environnement. L’Actualisation du Réalisme Virtuel de l’œuvre pour nous ramener à sa Réalité.
***** Geste Technologique : Des outils de la Main, aux matériaux naturels, l’Artiste pratique Le Geste Technique. Des outils technologiques aux matériaux artificiels l’Artiste pratique Le Geste Technologique.

 

Rencontre avec Cédric Villani – L’Artiste et l’intelligence Artificielle

L’Intelligence Artificielle peut-elle créer une oeuvre d’Art ?   Programme de rencontre réunissant des artistes et des scientifiques, sociologues, anthropologues, philosophes autour de la problématique “Quel(s) nouveau(x) lien(s) entre l’Homme et son environnement “   Le dimanche 23 septembre 2018 à 17 h A Auditorium à La Fondation Louis Vuitton Entrée gratuite   Pour en… Voir l’article
0 comments