Contact

Débat : être artiste aujourd’hui, quelles sont les règles ?

Dans la continuité du Manifeste des Arts Visuels et à l’approche des Hivernales, La Maison des Artistes s’interroge sur les possibilités pour les artistes de montrer leur travail, de se faire connaître, dans le respect de toutes les diversités.

C’est pourquoi nous ouvrons cette page de débat, pour poursuivre la grande consultation que nous avons initiée cette année pour constituer le Manifeste des Arts Visuels.

D’autres évènements viennent nourrir cette réflexion collective :

– la tribune consacrée aux Salons d’artistes et parue dans le numéro de Septembre-Octobre d’Artension :

« Les salons sont des rampes pour décoller !»
Il y a ceux qui exposent plus de deux mille artistes en quatre jours et ceux qui soignent leur sélection, ceux qui durent grâce à des legs et ceux qui osent et innovent mais peinent à boucler leur budget. L’histoire des avant-gardes s’est écrite grâce à eux. Entre un marché de l’art surpuissant et un État qui se retire, les salons d’artistes demeurent des lieux vivaces. Juste indispensables. Artistes, montrez-vous !…la suite dans le magazine Artension septembre-octobre, actuellement en kiosque www.artension.fr

– la sortie d’une collection éditée par Lelivredart et intitulée “Artiste, mode d’emploi” et destinée à faire connaître les nouvelles règles du monde de l’art en France et à l’étranger

– le cycle de tables rondes organisées à l’occasion de la sortie de ces ouvrages et qui se tiendront respectivement au salon ArtNîm, salon d’Automne, SIEL de Paris et MacParis (avec la participation de La Maison des Artistes).

Cette page est la vôtre : publiez vos commentaires et interagissez avec les auteurs des ouvrages issus de la collection “Artiste, mode d’emploi” sur www.lelivredart.com.

Sophie Blachet
Directrice de la galerie Artvitam, à Miami, puis à Paris, elle aide les artistes à se professionnaliser.
« Il faut être vu et encore vu, c’est le secret pour faire carrière ! On compte plus de 800 événements de qualité en France, mais aussi en Italie, Belgique, Suède ou à Berlin. Les moyens existent pour être repéré, trop peu d’artistes ont accès à l’information ».

Brigitte Camus
Spécialiste du monde de l’art, ex-journaliste au Parisien, documentaliste au Monde, artiste elle-même à l’origine de la création de la collection “Artiste, mode d’emploi”
« Le profil des artistes n’est plus le même et les modes opératoires en sont bouleversés ! »
birgitcamus@gmail.com

Catégorie(s) :