Accueil » Prévention

RAPPEL : ventes aux enchères, VOUS NE DEVEZ PAS PAYER !!!

18 décembre 2014 12 commentaires

Vous êtes de plus en plus nombreux à être sollicités pour présenter vos œuvres en vente aux enchères moyennant une participation financière.

La Commission Prévention vous rappelle que VOUS NE DEVEZ PAS PAYER pour engager vos œuvres en salles des ventes, même pour une insertion dans le catalogue de vente.

Ces ventes aux enchères organisées par des experts, des organisateurs d’expositions-ventes, etc., peu scrupuleux des règles, ont pour principal objectif de vous soutirer de l’argent :

  • en flattant votre travail artistique,
  • en vantant l’indispensable nécessité d’une cote
  • en vous faisant miroiter que son acquisition augmentera vos contrats et vos ventes.

Il n’en est rien…car généralement le véritable public des amateurs d’arts est absent et la vente se concrétise bien souvent que si vous avez déjà un acheteur (entourage familiale ou amical) avec lequel vous en avez convenu.

La Commission Prévention s’est rapprochée à ce sujet du CONSEIL DES VENTES VOLONTAIRES (CVV) reconnu d’utilité publique et qualifié d’autorité de régulation (loi du 20/07/2011).

Ce conseil qui veille au respect de la réglementation a édité un recueil des obligations déontologiques des opérateurs de ventes aux enchères publiques : http://workshop.fluidbook.com/viewer/10413_aea0bcdf5a7d18bcda9aa33a3f1de2e2_1418400491/

STOP AUX ILLUSIONS : la cote d’un artiste ne se fait pas réellement en ventes aux enchères, elle se fait essentiellement par les galeries, les marchands et les acquéreurs en fonction du prix auquel est vendu l’œuvre.

Avant de vous engager dans une telle démarche, contactez la Commission Prévention, consulter les sites et forums d’artistes auteurs professionnels pour avoir des informations et des avis sur des propositions qui peuvent s’avérer douteuses dont le résultat est loin de celui que vous pouviez espérer.

La Commission Prévention : prévention@lamaisondesartistes.fr

 

Lire aussi :

http://www.lamaisondesartistes.fr/site/ventes-aux-encheres-soyez-vigilants/

12 Commentaires »

  • Forum Entreprendre dans la Culture 2017 – Partie 2 | Volcanic'Arts dit :

    [...] avec des frais exorbitants, et ne vous rapportent généralement rien. Je vous renvoie ici aux consignes de la Commission préventive de la Maison des Artistes sur la [...]

  • Adrienne dit :

    Faire très attention aux conditions que vous signez. Certaines maisons ont des pratiques douteuses, comme Bonhams. Je leur ai récemment confié une peinture pour laquelle ils m’ont eux-même conseillé le prix plancher de façon à “être sûr” qu’elle sera vendue. Elle ne l’a pas été. Et après coup ils m’ont réclamé une assez grosse somme simplement pour me restituer mon bien. Inacceptable!

  • MayaSunn dit :

    Pour avoir vécu aussi des expériences décevantes à ce niveau, je partage.. Même si je ne paierai jamais pour vendre à l’enchère, je sais que mes toiles, si elles se vendent, elles partent en-deçà de la valeur minimale du coût de production.. Et effectivement, les collectionneurs ou acheteurs visés sont absents.. Et le peu de publicité ou simplement le fait de mentionner le nom de l’artiste est aussi passé sous silence, alors en plus de donner une toile pour rien, on n’a aucune visibilité ! Je donne maintenant simplement à des organismes auxquels je crois vraiment.. Je préfère vendre ma toile par moi-même et ensuite faire un don à l’organisme d’un certain % du montant de ma vente.. Je sais que ça va directement où ça doit aller.. Je n’ai personnellement jamais participer pour une question de côté mais croyant pouvoir faire un don réel à un organisme de charité alors que finalement, je me suis aperçu que si j’avais vendue par moi-même et fait le don par après de ma poche, le montant donné aurait été de beaucoup supérieur que de passer par ces soirée gala d’encan. Alors personnellement, pour moi, c’est terminé les encans.

  • association/Fonation la volière de l'espoir dit :

    Ass/Fondation la volière de l’espoir Saint-Etienne le 20-05-2015
    Tel 06-77-95-14-68

    A l’attention de toute l’équipe de la maison des artistes

    Lors d’une sollicitation auprès de la maison des ventes aux enchères pour des peintures uniques laisser a la structure ci-dessus
    Le commissaire priseur des ventes vient de m’informer que tous les artistes peintres c’était fait avoir en payant la prestation pour une cotation artistique auprès DROUOT cotation n’avait aucune valeur juridique car c’était une escroquerie et que cette cotation était sans aucune valeur alors que des millions d’artistes se sont fait avoir
    La maison des ventes dont il s’agit est qui ma transmis l’information
    Donc les artistes se retrouvent dans une spiral de profiteur sans que personne ne puissent intervenir
    Donc il appartient a tous les artistes de se regroupés pour réclamer leur due et préjudices auprès de la juridiction compétente a cette effet

    Maitre Nicolas Debussy
    Commissaire-Priseur
    CANNES ENCHERES
    20, rue Jean Jaurès
    06400 Cannes
    T : + 33 4 93 38 41 47
    F : +33 4 93 39 33 93
    VENTES AUX ENCHERES – ESTIMATIONS – PARTAGES -EXPERTISES
    Site : http://www.cannes-encheres.com

    je vous demanderait dans informer tous les artistes qui ont soit disant cette cotation agrée

    D’ailleurs il ma dit que faire publié une édition au nom de LAROUSSE ARTISTE PEINTRE COTÉS est a la porter de tous

    Vous remerciant de me confirmer d’une réponse a cette réception

    La direction de l’association D-N

  • grange jacques dit :

    Pour compléter ce que j’ai dit plus haut, je persiste à penser que les fondations ( type Cartier Vuitton etc ne peuvent pas s’intéresser à nous pauvres artistes. J’ai 1800 amis artistes sur Facebook. Combien d’entre eux auront la chance de fréquenter les cimaises de ces fondations? Ils ne sont pas monnayables pour les représentants des industriels du luxe. Facebook aurait peut-etre et même sans doute kan possibilité et les moyens de regrouper ces artistes qui se fédèrent en galeries virtuelles.
    Une grande exposition à Paris de tous ces artistes serait la bienvenue.
    Facebook vaut bien Louis Vuitton non?

  • Batocchi Kafa dit :

    Bonne information , merci
    Je crois que Sophie Lefrou De la Colonge a tout à fait raison, les régions et les collectivités devaient faire un effort en invitant les artistes et en mettant des salles d exposition à leur disposition de temps en temps . Et je pense que ça pourrait animer des communes plus ou moins touristiques …. Ce que qu on appelle joindre l utile à l agréable .

  • Gaël Audemar Vetter dit :

    Suite à mes expositions, j’ai eu de plus en plus d’appels et de propositions farfelues.
    À chaque fois l’artiste doit payer pour exposer dans des galeries (payer les murs), en salle de ventes (en passant par des intermédiaires), à l’étranger (des galeries vous contactent, mais il faut payer), etc. .. des prix faramineux pour certains.
    Sans parler des nombreuses propositions dans des catalogues, magazines, livres d’art (toujours des intermédiaires qui vous contactent).
    Comme l’artiste Francis Ray, j’ai eu des propositions que je considère comme malhonnêtes.
    Il est particulièrement dommage que Artcurial, Sotheby’s, Christie’s, ou les commissaires-priseurs spécialisés en Art Contemporain n’acceptent pas les artistes reconnus par la MDA. Comment y parvenir ?
    C’est un véritable parcours du combattant pour nombre d’entre nous.
    De nos jours, une ou un artiste doit être un spécialiste de la communication, du marketing, trouver les bons salons et les bonnes galeries (savoir bien enquêter), elle ou il lui reste peu de temps pour créer si en plus elle ou il est salarié.

  • Yann Le Bohec dit :

    Merci pour cette information. Nous nous battons depuis des années contre ce rouleau-compresseur que nous assimilons à des soldeurs. Malheureusement la partie est perdue. Bon courage à tous les artistes. Et pour les galeristes: RIP.

  • Francis Ray dit :

    J’ai eu ce genre de proposition suite à des Salons sur Paris et en calculant bien, il m’en coutait, pour 2 toiles, près de 500 € (2 chèques à donner en même temps que mes oeuvres à l’expert) pour un temps de passage de 20 secondes pour les 2 toiles, ceci en divisant le temps de la vente par le nombre d’oeuvres présentées par l’expert. De plus, si d’aventure j’avais vendu une toile, sur un prix de 450 € j’en retirais à peine 100 € et si je vendais rien, mes 500 € ne m’étais pas rendus… Donc, attention à ces escrocs qui vivent sur notre dos…

  • jorge Galego dit :

    Un vrai combat à mener à propos des ventes aux enchères!
    il n’est pas normal et décent que certaines salles de ventes comme sothebys, christies…refusent de vendre des Artistes confirmés,déclarés , reconnus par la MDA…
    Ainsi que des estimations et prix de résèrve scandaleux! décidés par des pseudos-experts qui ne font mème pas la différence entre un dessin à main levé et un pochoir! il faudrait instaurer une loi défendant un prix de résèrve minimum décent!..comme il existe le salaire minimum!..
    VRAI ou PAS?!

  • Sophie Lefrou de la Colonge dit :

    Le problème du marché de l’art, c’est qu’il peut être une vaste escroquerie !!
    La plupart du temps, c’est que pour exposer on doit payer et où que l’on aille…!!
    Alors que les artistes pourraient être invités par les collectivités, les régions, les instances officielles et verser une part de leurs ventes à leurs hôtes et tout le monde y gagnerait… Et en particulier le public… Au lieu de cela, tout le monde reste dans son coin…

  • Piat dit :

    bonjour,
    Un tout grand merci, c’est une proposition récurante, et j’avais beaucoup d’hésitation.
    Félicitation , car les réelles aides et bon conseils aux artistes sont rares.
    De bonne fêtes à vous.

Laissez un commentaire :

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou trackback depuis votre site. Vous pouvez aussi vous abonner à ces commentaire via RSS.

Restez courtois et dans le sujet.

Vous pouvez utiliser ces tags :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>