Accueil » Communiqués, Headline

Important : lettre des trois Ministres (Affaires sociales, Culture, Budget)

7 février 2013 127 commentaires

Nous venons de recevoir cette lettre. Réagissez en commentaire…

Pour télécharger la lettre, cliquez ici.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

127 Commentaires »

  • Appel à signature – La Maison Des Artistes en danger ! – Nomad dit :

    […] de l’intégrité Jérôme Cahuzac pour le Budget (avant sa démission) – ont envoyé une lettre annonçant la possible fusion de l’Agessa et de la Maison Des Artistes… et à fortiori leur disparition en tant qu’entité propre (sans aucune concertation avec […]

  • exemple de lettre administrative a forme personnelle dit :

    […] source Tweet Pin It Les exemples similaires […]

  • Appel à signature – La Maison Des Artistes en danger ! | Le blog de Nomad : actualité webdesign, graphisme, publicité dit :

    […] de l’intégrité Jérôme Cahuzac pour le Budget (avant sa démission) – ont envoyé une lettre annonçant la possible fusion de l’Agessa et de la Maison Des Artistes… et à fortiori leur disparition en tant qu’entité propre (sans aucune concertation avec […]

  • Langlois Didier Fernand dit :

    J’ai fait ma première exposition comme peintre et sculpteur dans les années 70 tout en faisant des balles populaire comme musicien. Comme beaucoup de mes pairs qui n’ont pas vendu leurs âmes j’ai surtout vécu la galère dans mon beau pays des lumières. Avec la Maison des artistes j’ai eue un statut autre que celui de marginal même si la situation n’est toujours pas vraiment génial, mais cela n’a rien à voir avec les compétences de la maison des artistes n’y d’ailleurs avec mon talent.

  • Martial Maurette Reporter Photographe dit :

    Illustrateurs… graphistes… designers… webmasters… photojournalistes… auteurs… artistes… artisans d’art… intermittents… pigistes… Un mélange bientôt ubuesque !

    (Hors états d’âmes sur la créativité)
    Qui va en profiter “réellement” sur le Marché financier ?

    Résumons au principal:
    ” Combien la Sécu et l’Assurance Vieillesse vont-elles pouvoir récupérer, …3%, 5%, 7%, en sus des calculs précédents ?”
    question secondaire, mais pas la moindre:
    Qui, chez les payeurs vont bénéficier, encore, de paiements indécents, sous commandes en toute subordination, (avec main mise sur la “propriété des créations) à de “Faux” salariés (aux coups par coups “récurrents” ?

    Respects à tous

  • ferial dit :

    Bonjour,

    J’ai pratiqué dans le passé l’Urssaf, j’ai galéré des années, et depuis 4 ans à la Maison des Artistes j’ai trouvé une sérénité et une justesse, un soutien et une solidarité que je ne suis pas prête à abandonner, dans le monde professionnel le respect en tant que artistes et dure à acquérir.
    J’espère que la MDA gardera son autonomie, je soutiendrai toute action dans le but de protéger un organisme indépendant et qui fonctionne, et sur lequel reposent tant d’artistes.

    cordialement

  • Jan Sepayou dit :

    Bonjour,

    Je vois que vous promouvez MP 2013.

    Etes-vous au courant de ceci ?

    => http://www.marsactu.fr/culture-2013/le-jour-ou-guetta-est-devenu-de-lart-contemporain-30409.html

    Je vous souhaite une bonne continuation.
    Cordialement.

  • Dominique-Anne OFFNER dit :

    Bonjour,
    Je trouve que le statut d’artiste est déjà suffisamment complexe, à moins de rentrer “pile-poil”” dans les petites cases prévues à cet effet.
    Je n’arrive pas à me décider pour le moment, le “droit local” existe en Alsace – Moselle. Pourquoi devrais-je le perdre?

  • Philippe dit :

    Je rejoins certains commentaires déjà publiés : quels sont les avantages et inconvénients d’une telle fusion ? Quel est l’état des comptes des 2 entités ? Je suis plutôt favorable à une fusion des 2 organismes car cela simplifierait beaucoup de chose, réduirait de fait les frais (de fonctionnement) et assurerait la pérennité. Si l’on regarde un peu plus loin ce qui s’est passé pour d’autres régimes -en particulier certains régimes complémentaires- ceux qui n’ont pas su prendre le virage à temps ont tous été “absorbés” avant la faillite. Et selon les caisses, cela s’est traduit pour les actifs par une hausse de cotisations -temporaire c’est à dire plus de 10 ans- afin de continuer à payer les pensions en cours au même niveau !!! Je pense qu’il faut être lucide, et DISCUTER … Et penser à demain, car le nombre de nos retraités va augmenter, à l’inverse de celui de nos cotisants. Comme partout …

  • Mick NICOLL dit :

    L’article du CAAP, dans le lien donné par Ethel (Merci Ethel !) est très instructif sur ce qu’est réellement l’AGESSA et à quelle sauce nous risquons d’être mangés ! Donc, résistons de toutes nos forces pour ne pas s’allier à cette calamité ! Dommage que je ne puisse participer à la réunion programmée ces jours-ci…
    Mick N.

  • Pouchous dit :

    C’est l’Agessa et l’intermitence du spectacle qui ont des problèmes avec Adopi
    Réformons le droit d’auteur
    Après le rejet d’ACTA par le Parlement européen, il est temps d’entamer une réforme positive du droit d’auteur pour l’adapter à l’ère numérique. Plutôt que de réprimer les pratiques culturelles des citoyens, les pouvoirs publics doivent les encourager, et permettre à tous de s’engager dans des activités créatives et de partager la connaissance et la culture en ligne.
    À cet égard, la plateforme de propositions de La Quadrature du Net fournit une analyse des principaux enjeux et un ensemble cohérent de propositions, portant sur la réforme du droit d’auteur et du copyright, mais aussi sur les politiques liées en matière de culture et de médias.
    http://www.laquadrature.net/fr
    La quadrature défend:
    •Les droits de l’Homme dans la société numérique
    •L’accès à un Internet libre et ouvert
    •Le partage de la culture et des connaissances

    La Quadrature du Net est une organisation de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet.

  • ethel dit :

    Bonjour à tous,
    J’ai mis ce lien car cela me paraît éclairer la lettre des ministères sous un jour nouveau. Qu’en pensez-vous ?

    http://www.caap.asso.fr/spip.php?article221

    Je crois que l’on s’égare à partir dans tous les sens, le seul motif qui compte c’est que l’AGESSA est très mal gérée et ne répond pas aux besoins de la majorité de ses adhérents. Pas plus compliqué que ça.
    Merci d’aller voir ce lien, please…

    Bien à vous.

  • jeff dit :

    quand cesserez vous d’entretenir la confusion entre les 2 maisons des artistes ?

  • jeff dit :

    Mick NICOLL a raison, il est “navrant de constater que bon nombre d’inscrits à la MDA font toujours l’amalgame entre l’organisme MDA (obligatoire), chargé de percevoir nos cotisations sociales et l’Association de la MDA, indépendante de cet cet organisme (à laquelle on n’adhère que volontairement, ou pas)”

  • nath dit :

    Bonjour à tous! je suis entièrement d’accord avec Mick. Par contre, la fusion des caisses des retraites des indépendants vers un organisme unique RSI a fait désordre notoire dans leurs services et l’URSSAF réclamait les montants aux cotisants absolument pas détaillées comme avant source d’erreurs et des trop perçu (remboursé 1 an après dans le cas où l’erreur est manifeste).
    Je ne sais pas si c’est la future fusion avec l’AGESSA ou le déménagement dans les nouveaux locaux qui perturbe l’administration de la Sécurité Sociale des Artistes, mais ils sont débordés comma jamais, ne vous renseignent plus au téléphone sur l’état de votre compte et ne sont pas aimables je trouve.
    Mes paiements à l’URSSAF en avril ne sont toujours pas enregistrés (depuis 9 mois quand même), je n’arrête d’appeler depuis septembre et envoyer les mails: rien (ah, si, une réponse enfin par mail: on va contacter l’URSSAF, la même que j’ai eu déjà par téléphone en juin, septembre, octobre et décembre). Les courriers simples n’ont rien donné encore (le délais d’un mois est trop court).
    Bref, si la fusion avec AGESSA permettra l’efficacité de gestion, je suis pour. Si c’est pour alourdir le système existant, alors je suis contre, car l’existant fonctionne très mal depuis un certain temps. Par exemple nous n’avons plus le détail des paiement une fois la cotisation payée, ce fameux papier vert, vous-vous souvenez, reçu tous les 3 mois supprimé depuis 2 ans et du coup c’est la nuit noire, on ne sait plus ce qu’on a payé et quand(si, au bout d’un an on sait quoi a été enregistré mais pas comment cela a été affecté). Et rien n’a été prévu pour que les artistes puissent avoir les reçus en mode électronique ou fichier pdf, par exemple.
    Bref…

  • Mick NICOLL dit :

    Adhérant à la Maison des Artistes depuis 1977, je trouve un peu navrant de constater que bon nombre d’inscrits à la MDA font toujours l’amalgame entre l’organisme MDA (obligatoire), chargé de percevoir nos cotisations sociales et l’Association de la MDA, indépendante de cet cet organisme (à laquelle on n’adhère que volontairement, ou pas) et qui agit comme une sorte de syndicat défendant nos intérêts et mettant à notre disposition divers services et aides.
    Donc, qu’il y ait fusion ou pas (à tort ou à raison) entre les services administratifs de la MDA et de l’AGESSA, l’Association ne devrait pas, à priori, être concernée par cette fusion et je ne vois pas ce qui pourrait l’empêcher de perdurer. J’espère que le président Rémi Aron pourra nous le confirmer.
    Si nous voulons avoir du poids et de la crédibilité face aux fonctionnaires des ministères, commençons par être précis dans nos revendications en ne pratiquant pas l’amalgame…
    Bien à Vous. Restons vigilants!

    M.N.

  • Jissébro dit :

    Bonjour,

    Comme beaucoup, en tant qu’artiste peintre indépendant je crains que nous perdions notre spécificité et notre indépendance.

    Les politiques aiment la “normalisation”, mettre les gens dans des petites cases pour mieux les contrôler. Entre le fonctionnement de l’Urssaf et celui de la MDA il n’y a pas photo… Je veux garder notre structure telle qu’elle existe aujourd’hui et crois que nous n’avons pas grand chôse à gagner au changement.

    L’heure est aux économies, à l’austérité, aux augmentations des impôts aussi peut-on penser que cette fusion des deux organismes professionnels sera fait pour collecter d’avantage d’argent auprès des “cotisants”.

    Il est très difficile de pouvoir vivre (voire survivre) de son art, alors toute augmentation des charges et cotisations ne pourraient qu’accentuer les difficultés qui sont les notres. Longue vie à la MDA et notre association.

    Bien amicalement et artistiquement à tous.

  • Serge Deleu dit :

    Photographe, je suis administrateur de l’AGESSA, et ai lu avec attention une bonne partie de vos commentaires.
    Il y a une grande méconnaissance des règles qui nous régissent et l’erreur qui revient le plus souvent est celle de la balance des régimes “excédentaires” ou non.
    Agessa et MDA sont des boîtes aux lettres par lesquelles nos cotisations ne font que transiter, vers le régime général. Aucune ne possède ou gère de fonds, aucune ne rembourse les soins ou ne paye les retraites. Elles ne peuvent par essence être ni excédentaires, ni déficitaires.
    L’évolution de notre régime, complexe, est souhaitable, et je peux vous assurer qu’il n’est nullement dans l’intention des ministères d’amputer ce régime favorable aux auteurs, avec ses qualités et ses défauts.
    Alors soyons ouverts dans notre analyse, face à des propositions constructives.

  • Valtat dit :

    Pour cette réunion, mon sentiment est le suivant :
    Face au flou, il faut demander à ces 3 ministères de lever le voile.
    Quel est l’objectif (s) de cette unification des régimes ?
    Quelles sont ces organisations professionnelles qui saisissent les ministères ?
    De quelles difficultés de gouvernance s’agit-il ?
    Actuellement les services rendus ne sont-ils pas performants ?
    Les artistes de la MDA ne sont-ils pas satisfaits de leur régime ?
    Hors un nivellement par le bas, quel est but de l’opération ?
    Comme beaucoup d’artiste, ce discours obscure me gène, je suis sceptique. Ce serai bien la première que l’état se préoccupe de notre bien être.
    J’ai fort peur que cette méthode déshabiller Paul pour rhabiller Pierre (ou vis versa) ne nous soit pas favorable.
    Valtat

  • Khalipine Andreï dit :

    Pourquoi vouloir modifier une association qui marche, en l’occurence la MDA,car s’il y a fusion, il y aura forcément changement et il n’y aura plus de MDA telle qu’elle fonctionne aujourd’hui ?

    Nous n’avons pas assez d’informations de la part du gouvernement. Quel est réellement leur intérêt dans cette fusion? C’est loin d’être clair…

    Plus une association est grande, plus c’est lourd et compliqué à gérer. Je doute fort que le projet de fusion du gouvernement simplifie les choses.

    Le problème d’une fusion entre Agessa et MDA n’est pas qu’une question de sécurité sociale des artistes, certes très importante mais la MDA est aussi une vraie association qui défend la liberté et la diversité de la création. Est-ce que la MDA pourra garder sa politique indépendante après la fusion?

    Pourquoi le gouvernement veut nous imposer cette fusion : nous sommes une association loi 1901, c’est aux membres de régler la question par un vote interne.

    Je suis contre ce projet de fusion. Nous devons défendre notre indépendance et rester vigilants!

  • ethel dit :

    Parmi les ” ORGANISMES PROFESSIONNELS ” cités dans la lettre des ministres, il y a certainement le CAAP (artistes plasticiens) qui a allerté les ministres de la situation. J’ai trouvé cet article fort intéressant (on y parle ” d’omerta ” et de complicité de l’état dans l’incroyable mauvaise gestion de l’agessa au détriment de ses affiliés… cela peut éclairer notre discussion et nous permettre peut-être d’être solidaires. A suivre…

  • marie-r dit :

    Bonjour ,je ne vois pas en quoi la fusion des 2 entités ne fonctionnerait pas ,puisque ce fut le cas jusqu’en 97 ,à l’époque je cotisais rue Berryer…au contraire ,la fusion des 2 têtes permettrait peut-être aux plus fragiles d’entre nous de bénéficier à nouveau de droits sociaux qui devraient nous être attribués ,je fais alluision aux assujettis pour qu’ils puissent justement bénéficier de la couverture sociale.Au début des années 80 j’avais trés peu de revenus et la MDA à laquelle je cotisais m’octroyais la couverture sociale ,aujourd’hui ,ayant tjrs de faibles revenus ,devenue assujettie depuis 2ans devrais-je trouver un conjoint ou conjointe pour mecouvrir socialement? le 31/12/12 la CPAM m’écrit plus de couverture sociale depuis 6 mois !!!alors que je cotise tjrs!!!!donc il faudrait une meilleure communication entre les divers organismes caisses primaires et MDA et que nous assujettis ,qui vivons pour et par notre travail puissions bénéficier d’une couverture sociale lorsque nous continuons à cotiser ,merci de m’avoir lue un instant.

  • Rapello dit :

    Bonjour à tous

    La MDA fonctionne très bien il n’y a aucune raison pour un tel rapprochement
    Nos métiers sont très différents.
    Nous pouvons produire toute l’année et ne pas toucher un centime. Parlons des expositions la plupart sont payantes et nous ne touchons absolument aucune royalties sur les entrées.
    Je pense qu’i faut vraiment garder un organisme indépendant.
    Je pense que notre président fera le nécessaire pour nous défendre.
    Vive la MDA

  • ma dit :

    c’est quand même plus interessant de lire un artiste qui est plutôt pour , ou en tout cas pas “anti-tout” systématique ! ; je crois que le fond de la question est de savoir si l’état veut maintenir les artistes plasticiens; mais je peux me poser aussi la question de savoir si les artistes plasticiens ont besoin de l’état; le cadre” de ma création est- ce le gouvernement , ou la société ?? et peut -on interdire la création artistique ? , il faudrait remonter à loin pour voir des sociétés “anti-artistes” ; voir dans les “blocs de l’Est”, ou les régimes comunistes de la Chine profonde !…
    bref bon courage à ma lecture ,

    ma

  • Skall dit :

    Oui, effectivement, l’union des 2 entités semble séduisante et pourait être un plus; comment, d’ailleurs, a-t-on pu ainsi diviser les” créateurs”?
    La nomination d’un directeur rond de cuir commun n’est pas un hasard… Et ils n’ont pas mis le meilleur, nous concernant…
    Mais à considérer le “plus”, et connaissant la pauvreté culturelle des technocrates qui nous gouvernent, cela cache une montagne sulfureuse, quelque chose de pas très net et qui nous dépasse tous…
    Ce n’est ni la ” rentabilité” de la MDA, ni le ” Trou” de la sécu qui est en cause mais un autre dessein qui en est l’objet :
    En effet, quels intérêtes a l’ÉTat de pousser les actifs plasticiens hors du système des cotisations ( même minimes) -c’est mon cas, pour les mettre au RSA, donc en dépendance et grossissant le fameux “Trou”?

    Concernant les accidents du travail, que les artistes plasticiens ayant eu des droits se fassent connaître! Je pense qu’il sont bien peu nombreux… Pour ma part, après un accident lors d’une performance, je n’ai même pas eu de réponse à ma demande de prise en charge… 8 mois HS…
    Que dire de nos beaux ateliers logements ( quand on a la chance d’en obtenir un…) dont la conception ne nous préviens ni des poussières, ni des odeurs ( essence, résine…), et que dire des plafond floqués à la laine de roche dont les particules sont tout aussi nocives que l’amiante?…
    QUID de l’ASSOCIATION? Deviendra-t-elle la Maison de tous les créateurs, ou est-ce une manipulation pour une mise à mort?…

    Il faut en effet pouvoir savoir lire le sens profond et le contenu de cette lettre; des phrases comme “…égalité de traitement des cotisants et leur gouvernance”, laissent libre à toute interprétation!

    Pour ma part, je préconiserait une fusion sous l’égide d’UN SEUL MINISTÈRE de tutelle, celui de la culture ( et non plus le Triumvirat en place en ce moment), et que les autres ministéres prenent leurs actes de ce ministère seul.
    Que l’Association soit gardée comme l’organisme de référence, qu’on lui donne le même pouvoir de concertation que les syndicats, et surtout, le pouvoir de se séparer d’un directeur quand celui-ci outrepasse ses fonctions ou travailler à nous humilier!

    Skall

  • MARTIN- TROULAY dit :

    DESOLEE MAIS ? JE TRAVAILLE DEPUIS 50 ANS ETR JE VOIS QUE LE BLA -BLA DE NOS REPRESENTANTS RESTS LE MEME / ILS SE CONGRATULENT ET SE FELICITENT MAIS ILS OUBLIENT QUE NOTRE VIE DE GALERE VA DONNER LE PATRIMOINE DE DEMAIN!!!!!! LES MAIRIES ELLES- memes nous proposent des choses qui leur rapportent et dont eles pensent que c’ est une aide pour nous LA SOLUTION ? SOYONS TRES SOLIDAIRES ET GROUPONS-
    nous

Laissez un commentaire :

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou trackback depuis votre site. Vous pouvez aussi vous abonner à ces commentaire via RSS.

Restez courtois et dans le sujet.

Vous pouvez utiliser ces tags :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>